theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Joël Fesel

France

Voir aussi : Groupe Merci

Dernières critiques

Image de La Mastication des morts

Sceneweb

samedi 23 juillet 2022

La Mastication des morts, le dialogue avec les vivants

Par Caroline Châtelet

Créé en 1999, La Mastication des morts revient sur le lieu de sa naissance. Entre visite de cimetière et veillée funéraire, cette forme inclassable capable de balader le public du rire aux larmes embrasse la petite et la grande histoire, et livre une émouvante réflexion sur les liens entre morts et vivants....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Programme

Libération.fr

vendredi 05 avril 2019

Groupe Merci, vaste «Programme»

Par Gilles Renault

Le collectif toulousain présente une performance acrobatico-existentielle d’après un texte d’Eric Arlix. Puisque tout doit être nommé, on a rangé Programme dans la catégorie «cirque». Du moins est-ce dans le cadre du festival gersois Circa que le spectacle a été créé, fin 2017 ; et dans celui de la troisième Biennale internationale des arts du cirque (Biac) de Marseille-Provence qu’on le découvrait en début d’année, dans un lieu aussi...

Lire l'article sur Libération.fr

Image de Jamais seul

Le Bruit du Off Tribune

lundi 27 novembre 2017

Mohamed Rouabhi rend hommage aux vies cabossées

Par marie Zélie

Au pied de nos attitudes face à celles et ceux que la société catégorise en « gens fragiles, abîmés », voilà où ce spectacle nous mène.Et pour que nous en acceptions le questionnement avec ce qu’il peut comporter de peu flatteur, les talents de cette épopée artistique sont éclatants de justesse.

Lire l'article sur Le Bruit du Off Tribune

Image de Jamais seul

lesouffleur.net

lundi 27 novembre 2017

« Seuls ensemble tant partagèrent. »

Par Ondine Marin

Jamais seul, écrit par Rohamed Rouabhi à la demande de Patrick Pineau, dessine une fresque urbaine avec quinze comédiens, dans la désinvolture du langage des personnages. C’est en même temps une fresque de la solitude qui est peinte avec une foule de quarante personnages amenés à se croiser. Comme le dit si bien Beckett,...

Lire l'article sur lesouffleur.net

Image de Jamais seul

Libération.fr

jeudi 23 novembre 2017

Cohortes dans la brume

Par Anne Diatkine

A Bobigny, le texte de Mohamed Rouabhi mis en scène par Patrick Pineau offre une fresque poétique sur la vie des classes populaires....

Lire l'article sur Libération.fr

Image de Jamais seul

Le Figaro

jeudi 23 novembre 2017

Jamais seul, l'évangile des oubliés à la MC93

Par Jean Talabot

Sur l'immense scène de la Maison de la Culture de Bobigny, le duo Patrick Pineau - Mohamed Rouabhi donne la parole aux délaissés de la société. Du théâtre social, plein de poésie, aux allures d'évangile....

Lire l'article sur Le Figaro

Image de Jamais seul

La Croix

mercredi 22 novembre 2017

Le théâtre de la petite humanité

Par Didier Méreuze

Commande de Patrick Pineau qui la met en scène, la dernière pièce de Mohamed Rouabhi célèbre les exclus, les marginaux, les rejetés...

Lire l'article sur La Croix

Image de Jamais seul

L'Humanité

lundi 20 novembre 2017

Ce pays, si proche, si loin, où les bus ne s’arrêtent plus

Par Marie-José Sirach

Patrick Pineau et Mohamed Rouabhi sont tous les deux à la manœuvre. Le premier met en scène le texte du second, Jamais seul. Une odyssée dans le monde populaire d’aujourd’hui....

Lire l'article sur L'Humanité

Image de Jamais seul

Sceneweb

samedi 18 novembre 2017

Patrick Pineau fait son éloge des invisibles

Par Anaïs Heluin

Consacrée aux exclus de la société française, Jamais seul est une fresque sociale dans l’ère du temps. Mohamed Rouabhi et Patrick Pineau échouent hélas à faire de leurs bonnes intentions un objet de théâtre convainquant....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de La Mastication des morts

Bigorre.org

mercredi 01 juin 2016

Une fascinante mastication des morts

Par Stephane Boularand

Dernier spectacle de la saison du Parvis, samedi soir avec La Mastication des morts de Patrick Kermann mis en scène par Solange Oswald du Groupe Merci. Une troisième soirée et toujours autant de public, sans doute séduit par le bouche à oreille de ceux qui était au haras il y a une dizaine d’année pour la première interprétation du spectacle....

Lire l'article sur Bigorre.org