theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Ici, ce n'est pas un endroit pour mourir

Ici, ce n'est pas un endroit pour mourir

de Albert Boronat

Texte original : Este no es un lugar adecuado para morir traduit par Marion Cousin

Présentation

Ici, ce n'est pas un endroit pour mourir s'ouvre sur une collision, ou plutôt sur sa conséquence, la découverte par un garçon du cadavre de son chien, Buster, sur le bas-côté d'une route : « Je regarde Buster étendu à mes pieds et je ne peux m'empêcher d'entendre la voix de mon père déclarant qu'ici, ce n'est pas un endroit pour mourir ». Dès ces premiers mots du garçon, l'observation du cadavre de son chien et la décision de le ramener chez sa mère pour l'enterrer derrière la maison ouvrent une faille temporelle, provoquant l'apparition, l'enchâssement et l'enchevêtrement de scènes passées et à venir. Peu à peu et sans éclats, celles-ci dévoileront l'histoire d'une famille qui, pour échapper aux ragots du voisinage, a préféré dissimuler la mort du fils aîné en lui inventant une vie en Australie plutôt que d'avouer son décès d'une maladie qui leur faisait honte. Ainsi, la collision initiale en provoque d'autres, celle du passé, du présent et du futur, dans l'esprit du garçon et dans la narration

Le texte par l'auteur

Prix et distinctions

2023

Journées de Lyon

Lauréat Prix de la traduction

Aide(s) et soutien(s)

2020

Aide à la traduction

MAV (Maison Antoine Vitez)

+ d'infos

Sélection(s)

2022

Comité de lecture

Troisième Bureau

Autorisation de traduction

Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction