theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Antigona : Otra vez tengo ganas de pegarle a alguien »

Antigona : Otra vez tengo ganas de pegarle a alguien

Evelyn Biecher ( Conception )


: Présentation

Une ode à l'amour, à la vie et à la mort. A la vie après la mort. Mourir pour naître, être bien avec soi-même, la paix intérieure. Vivre et non survivre. Accepter la vie, comprendre les autres. Etre sincère avec soi-même. Ne pas avoir peur de dire non.
Réaffirmer avec passion la liberté individuelle, la dignité humaine, la conscience du libre arbitre et le compromis personnel. Montrer la réalité actuelle, la consommation d'aujourd'hui, le capitalisme, l'amour d'aujourd'hui, la non communication et l'individualisme actuel.
Un cri à l'amour qui se transforme en silence, cet amour qui fait mal, qui torture. Cet amour qui opprime la poitrine de douleur. Dans un monde qui n'appartient à personne, un espace salie où la réalité est manipulée par le système.
Personnages qui parcourent les limites de leurs existences, témoins de l'abîme voisine qui deviennent des victimes de leur bourreaux en effaçant les limites de leurs existences. Des corps qui échangent et se mélangent ainsi, créant des liens avec pour motivation la survie comme dans une salle de jeux, ils luttent inconscients pour récupérer leurs âmes.


imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.