theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Pierre Notte

Pierre Notte

France – Né(e) en 1969

Dernières critiques

Image de L'Homme qui dormait sous mon lit

Cultures SNES-FSU

jeudi 20 janvier 2022

Humour noir sur un sujet brûlant, l'accueil des réfugiés

Par Micheline Rousselet

Soit une société où une personne qui accepte d’héberger un réfugié – pas trop confortablement tout de même, il ne faudrait pas qu’il s’incruste – perçoit une indemnité et même une prime supplémentaire s’il se suicide. Un bon migrant est un migrant mort,...

Lire l'article sur Cultures SNES-FSU

Image de L'Homme qui dormait sous mon lit

De la cour au jardin

mercredi 12 janvier 2022

La prime était presque parfaite !

Par Yves Poey

La prime était presque parfaite ! Bienvenue en Nottie septentrionale, ce pays (apparemment) « dystopique » et parfait, où un étrange contrat social règne. Accueillir chez soi un migrant vous rapporte une prime. Une autre prime vous est......

Lire l'article sur De la cour au jardin

Image de L'Homme qui dormait sous mon lit

Un Fauteuil pour l'orchestre

lundi 10 janvier 2022

Un bon émigré est un émigré mort.

Par Denis Sanglard

Un bon émigré est un émigré mort. Voilà sans doute la solution au grand remplacement qui se fait attendre. Dans cette dystopie signée Pierre Notte, « cette farce lamentable », il n’y a pas de migrants. Du moins sont-ils invisibilisés, ce qui est sans doute bon pour les statistiques, par l’enjeu d’un étrange et juteux marché où chaque propriétaire qui héberge un émigré reçoit une allocation. Mieux même, s’il se suicide, une prime supplémentaire....

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'orchestre

Image de L'Homme qui dormait sous mon lit

Artistikrezo

mardi 04 janvier 2022

“On ne pousse pas les gens par la fenêtre, on les incite – nuance.”

Par Clara Journo

Dernier étage d’un studio étriqué, le réfugié cherche sa place, la trouve sous un sommier, y cultive son potager. La propriétaire lui indique où sont rangées les lames de rasoir, prépare la mort-aux-rats. Car dans ce pays-ci, dystopie lucide, quand on …...

Lire l'article sur Artistikrezo

Image de Moi aussi je suis Catherine Deneuve

Un certain sur la culture

mardi 19 octobre 2021

Une famille, féroce théâtre musical

Par Guillaume Lasserre

A la maison de la culture de Grenoble, Elodie Chanut s'empare des mots acérés et poétiques de Pierre Notte pour raconter les difficiles relations d'une famille construite sur une absence, la disparition du père. « Moi aussi je suis Catherine Deneuve », farce féroce multipliant les références au cinéma français, se fait conte musical pour chanter ce qui ne peut être dit....

Lire l'article sur Un certain sur la culture

Image de Je te pardonne (Harvey Weinstein)

Sceneweb.fr

dimanche 06 juin 2021

Pierre Notte fait chanter #MeToo

Par Stephane Capron

Pour la réouverture du Théâtre du Rond-Point, Jean-Michel Ribes a offert à l’auteur maison, Pierre Notte, la grande salle Renaud-Barrault pour créer sa nouvelle comédie musicale Je te pardonne (Harvey Weinstein), un procès imaginaire sous forme de cabaret féministe totalement débridé. Pierre Notte et son équipe évaluent « le succès de la démocratisation culturelle » […]...

Lire l'article sur Sceneweb.fr

Image de Je te pardonne (Harvey Weinstein)

Critiques Théâtre Paris

dimanche 06 juin 2021

Sur la fameuse affaire

Par Philippe Chavernac

Quel plaisir de retrouver le chemin du théâtre ! Métro arrêt Franklin Roosevelt, direction théâtre du Rond-Point pour une pièce d'actualité sur la fameuse affaire Weinstein (prononcé vinstein ça fait la personne qui connaît, comme si on pouvait fréquenter un personnage pareil…)...

Lire l'article sur Critiques Théâtre Paris

Image de Je te pardonne (Harvey Weinstein)

Les Echos

jeudi 03 juin 2021

Tant qu'il y aura des hommes…

Par Philippe Chevilley

Pierre Notte frappe fort avec son cabaret post #MeToo, mais à côté, noyant sa fable « anti mâle alpha » dans un océan d'intentions et de slogans. Restent quelques jolies ritournelles et une belle performance d'acteurs/actrices....

Lire l'article sur Les Echos

Image de Je te pardonne (Harvey Weinstein)

Un Fauteuil pour l'orchestre

mercredi 02 juin 2021

Le procès d’Harvey Weinstein version cabaret, il fallait oser.

Par Denis Sanglard

Pierre Notte l’a fait. Fidèle à lui-même c’est d’une impertinence et d’un humour salvateur et ravageur, sans gêne aucune. Finement écrit, comme toujours, c’est grossier parfois sans jamais être vulgaire, ou si peu, joyeusement cru et dru. Pierre Notte a le mérite d’appeler un chat une chatte et enculer n’est pas ici un vain mot ni un gros mot mais l’expression toute nue d’une réalité...

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'orchestre

Image de Je te pardonne (Harvey Weinstein)

Franceinfo

mardi 01 juin 2021

Un "procès-cabaret"

Par Jérémie Laurent-Kaysen

Du 1er au 26 juin, sur la grande scène du théâtre du Rond-Point, le metteur en scène et comédien Pierre Notte dévoile son nouveau spectacle : "Je te pardonne (Harvey Weinstein)". L'occasion pour Franceinfo d'assister aux derniers préparatifs avant la Première. ...

Lire l'article sur Franceinfo

Loading…
Loading the web debug toolbar…
Attempt #