theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
La Mort d'Héraklès (Les Trachiniennes)

La Mort d'Héraklès (Les Trachiniennes)

de Sophocle

Texte original : Tραχίνιαι (Trakhíniai) traduit par Irène Bonnaud

Présentation

Ce premier volume du théâtre complet de Sophocle présente les quatre pièces les plus anciennes du dramaturge grec :La Mort d’Héraklès (Les Trachiniennes),_Antigone, _Aïas et Œdipe, chef de la cité, dans une nouvelle traduction d’Irène Bonnaud (en collaboration de Malika Hammou pour Antigone). Dans sa traduction, Irène Bonnaud est soucieuse de rendre la variété de la langue sophocléenne qui joue en virtuose des alternances de rythme et des écarts de tonalités. Elle met en valeur l’humour de Sophocle, peu relevé par les commentateurs, qui brille dans l’irruption sur scène de personnages populaires, souvent porteurs de mauvaises nouvelles et très inquiets de ce qu’il va leur arriver. Leur bon sens plébéien, leur poltronnerie est d’un comique irrésistible, et côtoie avec une facilité déconcertante les échanges les plus dramatiques, les réflexions philosophiques les plus profondes. Pour Irène Bonnaud, il est nécessaire que la traduction théâtrale « soit renouvelée constamment, parce qu’elle est liée à l’oralité, à la langue telle qu’on la parle. Il ne s’agit pas d’adaptation ou d’actualisation, mais simplement de ne pas conserver une strate temporelle intermédiaire, un état de la langue française qui fait écran entre Sophocle et nous. Autant qu’il est possible, il faut nous laisser seuls avec les Grecs, en tête-à-tête. »

Autorisation de traduction

Toute traduction pour un usage non privé est strictement interdite sans autorisation.

Contactez l'éditeur pour toute demande de traduction

Loading…
Loading the web debug toolbar…
Attempt #