theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

Écrit en 2014 - français

Présentation

En mai 2014, dans une belle maison où l'école leur avait offert d'écrire, je plaçais cinq jeunes auteurs de l'ENSATT face à une question : "aujourd'hui, qu'est-ce que mourir pour des idées ?" Et je distribuais des images : des tableaux de Velasquez, de Fra Angelico, de Grünenwald, de Rops ; des photos de Bettina Rheims, de David LaChapelle. Je les disposais en quatorze groupes, comme des étapes sur une table. À ces stations, je donnais un chiffre de 1 à 14 et des titres, en rapport avec ce qui était montré sur l'image. Je racontais que les spectateurs devraient, en procession, c'est à dire dans un même mouvement - comme eux, les auteurs, le faisaient en cet instant en circulant chacun autour de la table - devraient donc en procession, répartis en 14 groupes de 20 à 25 personnes, assister en même temps à 14 scènes de théâtre se jouant dans 14 lieux différents (mais cependant spécialement assez proches). Anne-Laure Liégeois