theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Tout mon amour »

Tout mon amour

mise en scène Arnaud Meunier

: Edito

Par Lionel Bébin et Vanessa Facente

Dossier pédagogique n° 348 de la collection Pièce (dé)montée

Auteur influencé et attiré par le cinéma, Laurent Mauvignier a d’abord rédigé Tout mon amour comme un scénario « commencé, raté, inachevé ». Le film n’a pu se faire, mais Laurent Mauvignier a su transformer cet inachèvement scénaristique en une pièce de théâtre. Habituellement, c’est avant tout comme romancier que Laurent Mauvignier est reconnu et attendu par le grand public. Mais cet artiste souhaitait justement faire l’expérience du théâtre, lieu où des acteurs se mettent à exister comme personnages, et ce passage, ce franchissement, ressemble pour lui à la frontière qui peut exister entre morts et vivants. C’est dans la même optique que le metteur en scène, Arnaud Meunier, présente son projet de mise en scène :

  • « Vivre avec ses fantômes.
  • Tout mon amour raconte l’histoire d’un couple dont la petite fille de 6 ans a disparu, sans laisser de traces, il y a plus de dix ans.
  • La pièce s’ouvre sur l’enterrement du grand-père qui fait revenir la famille sur les lieux maudits de la disparition, quand apparaît une mystérieuse jeune inconnue de 16 ans qui prétend être leur fille...
  • Construite à la manière d’un polar métaphysique, Tout mon amour est un formidable concentré de tous les thèmes chers à Laurent Mauvignier : la famille, l’absence, le deuil impossible, les fantômes... L’écriture en séquences, entrecoupées de courtes ellipses, nous fait vivre au plus près la difficulté de chaque personnage d’avoir pu continuer après un tel traumatisme. Les dialogues au scalpel, la partition où chaque souffle, chaque émotion semble être vibrante dès la lecture, offrent aux acteurs une palette puissante pour l’interprétation... »
  • Extrait de la note d’intention du metteur en scène, Arnaud Meunier

Le dossier pédagogique propose d’accompagner la découverte de ce spectacle en amenant tout d’abord les élèves à comprendre comment un auteur s’empare du réel pour bâtir une intrigue et créer une œuvre de fiction. Il invite ensuite les élèves à s’interroger sur la manière de choisir et de diriger des comédiens pour incarner les personnages. Il les fait enfin réfléchir à la scénographie, qui doit représenter, selon le mot de l’historien Denis Bablet,  « un interprète du drame  » et parachever le sens que le metteur en scène entend donner à sa création, sens qu’il esquisse dans sa note d’intention.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.