theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Les Possédés d’Illfurth »

Les Possédés d’Illfurth

mise en scène Lionel Lingelser

On en parle dans la presse et sur le web

L'écho des planches

Image de la critique de L'écho des planches

mardi 19 juillet 2022

Entretien avec Lionel Lingelser

Par Sarah Authesserre

Un spectacle en forme d'autofiction, incarné, très physique et cinématographique qui nous convie dans le récit initiatique d'Hélios, double fictionnel de Lionel Lingelser qui devra s'exorciser de ses démons pour trouver sa liberté, exister par lui-même, pour lui même, via le théâtre et le métier d'acteur....

Lire l'article sur L'écho des planches

L'Humanité

Image de la critique de L'Humanité

lundi 16 mai 2022

Quand l’intime se met à nu devant les souvenirs

Par Gérald Rossi

Théâtre Avec les Possédés d’Illfurth, coécrits avec Yann Verburgh, et dont il signe la mise en scène, Lionel Lingelser invite à partager une aventure poétique et passionnelle....

Lire l'article sur L'Humanité

Le journal d'Armelle Heliot

Image de la critique de Le journal d'Armelle Heliot

lundi 18 avril 2022

Lionel Lingelser, au-delà de toute raison

Par Armelle Heliot

Hanté par une histoire mettant en cause de jeunes enfants, dans le village où il est né, le comédien, co-fondateur du Munstrum Théâtre, entouré de ses amis artistes, a conçu Les Possédés d’Illfurth. Il joue, seul en scène, déchaîné et fascinant. Surgi il y a une dizaine d’années, le Munstrum Théâtre propose depuis des spectacles…...

Lire l'article sur Le journal d'Armelle Heliot

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

mardi 12 avril 2022

Soir de Première avec Lionel Lingelser

Par Stéphane Capron

La rencontre de Lionel Lingelser avec Omar Porras a été déterminante, de là lui vient l’envie de poursuivre son travail sur le masque, ce qu’il fait depuis 2012, au sein de sa compagnie Munstrum Théâtre aux côtés de Louis Arene. Dans Les Possédés d’Illfurth, le comédien tombe le masque pour une performance intime. Voici son...

Lire l'article sur Sceneweb

Toutelaculture

Image de la critique de Toutelaculture

mardi 12 avril 2022

"Les possédés d'Illfurth" : théâtre est sorcellerie

Par Mathieu Dochtermann

Une prouesse de théâtre portée par un comédien seul en scène, qui convoque les démons d’une autobiographie fictive pour mieux les exorciser. Un tour de force, un joyaux incandescent, une leçon magistrale, une secousse vitale – c’est tout cela et peut-être même un peu plus....

Lire l'article sur Toutelaculture

Un Fauteuil pour l'orchestre

Image de la critique de Un Fauteuil pour l'orchestre

vendredi 25 mars 2022

Les possédés d’Illfurth, dernier cas de possession en Alsace

Par Denis Sanglard

Hélios est jeune comédien. Il répète Scapin de Molière dont il est le premier rôle. Apprenant que la tournée passe par Mulhouse, ville de son enfance, la répétition devient étrangement chaotique. Hélios, contraint par le metteur en scène à se dévoiler, à être lui-même pour nourrir ce rôle qui lui échappe soudain, raconte. Les possédés d’Illfurth, dernier cas de possession en Alsace au milieu du 19ème siècle, Joseph et Thiebault Burner, sept et ne...

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'orchestre

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

mardi 05 octobre 2021

Lionel Lingelser en pleine possession de ses moyens

Par Eric Demey

Sans masque ou presque, si ce n’est celui de la fiction, Lionel Lingelser livre un seul en scène largement autobiographique où se révèle l’histoire intime d’un acteur à l’énergie et à la précision redoutables. On connaît Lionel Lingelser essentiellement à travers la compagnie Munstrum, qu’il a fondée avec Louis Arène. Révélée notamment en 2019 avec […]...

Lire l'article sur Sceneweb

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

samedi 27 mars 2021

Déclinaison Possession

Par Mariane Dedouhet

  C’est sans masque que Lionel Lingelser, comédien du Munstrum Théâtre, livre son histoire, celle d’une enfance (dé)possédée. Imaginant son double fictif, Hélios, le comédien se raconte à travers le motif de la possession, en déplie les nuances, de l’aliénation à la puissance : ainsi peut-on être possédé le diable – les possédés d’Illfurth sont......

Lire l'article sur I/O Gazette

L'Oeil d'Olivier

Image de la critique de L'Oeil d'Olivier

lundi 01 février 2021

Lionel Lingelser, voyage initiatique et salvateur au bout de l’enfer

Par Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Dans le cadre de Momix, Lionel Lingelser présente une ébauche déjà bien ciselée d’un solo intime et personnel, Les possédés d’Illfurth....

Lire l'article sur L'Oeil d'Olivier