theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Les Gros patinent bien, cabaret de carton »

Les Gros patinent bien, cabaret de carton

On en parle dans la presse et sur le web

La Parafe

Image de la critique de La Parafe

mercredi 20 juillet 2022

Dessin animé live et grandeur nature

Par Floriane Toussaint

Une ambiance de festival anime le Centre culturel irlandais. La cour blanche a été transformée en lieu de spectacle grâce à des gradins démontables, le public est nombreux malgré la chaleur, et la scène, entourée de platanes, a des toits parisiens pour toile de fond. Le Festival Paris l’Été, qui permet que la saison théâtrale ne s’achève pas en hoquetant au milieu du mois de juin, propose des expositions, des ateliers, des spectacles et des conce...

Lire l'article sur La Parafe

Artiphil

Image de la critique de Artiphil

jeudi 09 juin 2022

Les gros patinent bien - Cabaret de carton

Par Sybile Girault

C’est une étonnante épopée cartonnée que nous proposent les deux comédiens Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois. Un gros Monsieur (Martin-Salvan) part à l'aventure assis sur un tabouret, mais voyage du nord au sud de l’Europe grâce à l’aide de son factotum/régisseur (Pierre Guillois)....

Lire l'article sur Artiphil

Snobinart

Image de la critique de Snobinart

lundi 06 juin 2022

"Les Gros patinent bien", l'odyssée délice

Par Peter Avondo

Il est toujours délicat de découvrir un spectacle récompensé d'un Molière, une fois la remise des prix passée. Forcément, l'attente y est grande et le risque d'être déçu davantage. Mais l'extraordinaire voyage en absurdie d'Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois n'a trompé personne : c'est une réussite incontestable....

Lire l'article sur Snobinart

Libération

Image de la critique de Libération

vendredi 14 janvier 2022

«Les Gros patinent bien», emballés c’est pesé

Par Gilles Renault

Au Théâtre du Rond-Point, le tandem Pierre Guillois et Olivier Martin-Salvan embarque le spectateur dans une odyssée déjantée uniquement conçue à partir d’éléments en carton....

Lire l'article sur Libération

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

vendredi 14 janvier 2022

« Les Gros patinent bien », le cabaret cartoon d’Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois

Par Sandrine Blanchard

Au Théâtre du Rond-Point, à Paris, les deux artistes ont inventé une histoire à dormir debout où se croisent l’esprit des Monthy Python et le burlesque des clowns....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Télérama

Image de la critique de Télérama

jeudi 06 janvier 2022

“Les gros patinent bien” : un cabaret d’une démoniaque virtuosité

Par Fabienne Pascaud

Aidés de carton pour seul accessoire et dans un anglais shakespearien réinventé, les comédiens Olivier Martin-Salvan et Pierre Guillois livrent une folie burlesque digne des meilleurs clowns....

Lire l'article sur Télérama

La Croix

Image de la critique de La Croix

jeudi 23 décembre 2021

« Les gros patinent bien », objet théâtral non identifié

Par Marie-Valentine Chaudon

Derrière ce titre énigmatique, légèrement gênant aux entournures, se cache un spectacle d’une grande originalité, à découvrir en famille. Un « road trip » de carton où l’irrévérence le dispute à la poésie....

Lire l'article sur La Croix

WebThéâtre

Image de la critique de WebThéâtre

lundi 20 décembre 2021

Cabaret de cartoons

Par Cabaret de cartoons

Fort de leur vieille complicité, Pierre Guillois et Olivier Martin-Salvan se sont embarqués dans une aventure burlesque délirante qu'ils présentent...

Lire l'article sur WebThéâtre

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

samedi 18 décembre 2021

Les gros patinent bien, cabaret de carton et précision d’horloger

Par Vincent Bouquet

Au Théâtre du Rond-Point, Pierre Guillois et Olivier Martin-Salvan inventent et orchestrent une aventure aussi délirante que rocambolesque, où les cartons deviennent les rois de la scène. En mars dernier, on avait laissé Pierre Guillois dans une situation pour le moins délicate. A la tête d’un atelier qu’il dirigeait au Théâtre des Célestins, le metteur […]...

Lire l'article sur Sceneweb

Le Petit Rhapsode

Image de la critique de Le Petit Rhapsode

jeudi 16 décembre 2021

Le tour d'Europe en 80 (mille) cartons...

Par Richard Magaldi-Trichet

Ce pourrait être la rencontre entre Jules Verne et Miguel de Cervantès, entre un volcan islandais et une éolienne de la Mancha ibérique…C'est avant tout la preuve qu'une phrase qui n'a pas de signification peut tout de même faire sens. Belle démonstration linguistique et magistralement théâtrale où le langage demeure visuel et surtout corporel. © Giovanni Cittadini Cesi Oliv...

Lire l'article sur Le Petit Rhapsode