theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « En transit »

On en parle dans la presse et sur le web

LEFIGARO

Image de la critique de LEFIGARO

vendredi 18 novembre 2022

Voyage en absurdie

Par Anthony Palou

À l'Odéon-Berthier, l'iranien Amir Reza Koohestani adapte le roman d'Anna Seghers et nous plonge dans un dédale kafkaïen où réfugiés d'hier et d'aujourd'hui se font écho....

Lire l'article sur LEFIGARO

M La Scène

Image de la critique de M La Scène

vendredi 11 novembre 2022

Un visa pour Kafka

Par Marie-Laure Barbaud

Librement adapté du roman d’Anna Seghers, Transit, paru en 1944, le metteur en scène iranien Amir Reza Koohestani, présente En transit, où se mêlent les temporalités du passé et du présent. En attente d’un visa, les personnages se confrontent à la froide et tranchante inhumanité de la bureaucratie....

Lire l'article sur M La Scène

Libération

Image de la critique de Libération

vendredi 08 juillet 2022

«En transit», riposte frontière

Par Anne Diatkine

Inspirée du roman d’Anna Seghers, la pièce d’Amir Reza Koohestani, brillamment interprétée et savamment mise en scène, lâche, dans la zone de transit d’un aéroport, des personnages piégés par les douanes....

Lire l'article sur Libération

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

vendredi 08 juillet 2022

En transit, destins désincarnés

Par Igor Hansen-Love

Amir Reza Koohestani met en scène le sort de réfugiés dans une salle d’attente à l’aéroport de Munich, où se mêlent les personnages du roman d’Anna Seghers, Transit, et son expérience personnelle. Un spectacle froid et décevant. C’est une drôle d’histoire faite de hasards et de coïncidences. En 2018, alors qu’il se rend à Santiago...

Lire l'article sur Sceneweb

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

mercredi 02 mars 2022

La situation kafkaïenne des réfugiés en transit vue par Amir Reza Koohestani

Par Brigitte Salino

A la Comédie de Genève, le metteur en scène iranien a librement adapté le roman d’Anna Seghers « Transit »....

Lire l'article sur Le Monde.fr