theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Bros »

Bros

Roméo Castellucci ( Conception ) , Claudia Castellucci ( Texte ) , Scott Gibbons ( Musique )

On en parle dans la presse et sur le web

L'Oeil d'Olivier

Image de la critique de L'Oeil d'Olivier

jeudi 17 février 2022

Bros, l’insoutenable portfolio d’une dictature policière 

Par Olivier Fregaville-Gratian d'Amore

A la MC93, préférant la force des images au poids des mots, Romeo Castellucci esquisse une fresque brune d’une rare brutalité où il dénonce à coups de tableaux chocs la violence d’une junte policière. Questionnant les dérives sécuritaires de nos sociétés contemporaines, il signe une œuvre spectaculaire et énigmatique qui laisse peu de place à l’espoir....

Lire l'article sur L'Oeil d'Olivier

RFI

Image de la critique de RFI

jeudi 17 février 2022

Romeo Castellucci explore les thèmes de l'obéissance et de la responsabilité individuelle

Par Muriel Maalouf

Connu pour ses pièces très visuelles, le metteur en scène italien Romeo Castellucci investit la Maison de la Culture de Bobigny, la MC93. Avec « Bros », diminutif de « brothers » qui veut dire « frèr…...

Lire l'article sur RFI

Le journal d'Armelle Heliot

Image de la critique de Le journal d'Armelle Heliot

mercredi 16 février 2022

Romeo Castellucci, le plasticien et le moraliste

Par Armelle Heliot

Son spectacle Bros, présenté à la MC93, est pensé, réglé. Mais trop de violence, jusqu’à une complaisance certaine, anéantit toute réflexion. Plus le temps passe, plus on a l’impression que les artistes de théâtre pensent que les spectateurs sont sourds et aveugles, décérébrés, et qu’ils n’ont aucune vision du monde comme il va. Seul Milo…...

Lire l'article sur Le journal d'Armelle Heliot

Toutelaculture

Image de la critique de Toutelaculture

mercredi 16 février 2022

Bros, Castellucci prophétise la fin du monde à la MC93

Par Amelie Blaustein Niddam

Avec Bros, qui est comme une extension de Buster, Castellucci nous ordonne d'écouter Jérémie, le plus seul et le plus triste des prophètes. Un nouveau chef-d'œuvre....

Lire l'article sur Toutelaculture

Libération

Image de la critique de Libération

mardi 15 février 2022

«Bros», Romeo Castellucci nous fait tourner en biblique

Par Lucile Commeaux

Malgré une mise en scène virtuose, la nouvelle et effrénée création de l’Italien peine à surprendre, prisonnière de motifs et de décors toujours dans la même veine....

Lire l'article sur Libération

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

mardi 15 février 2022

Bros, la démonstration de force de Romeo Castellucci

Par Christophe Candoni

Avec Bros, présenté à la MC93, l’artiste italien revient à une forme théâtrale radicale et conceptuelle capable de livrer des images et des sensations aussi puissantes que l’inconfort visuel et sonore devant lequel elle installe. D’une façon inouïe, Castellucci y fait spectacle d’une violence cyclique et paroxystique. Placées à la rampe du plateau nimbé d’une ...

Lire l'article sur Sceneweb

L'Humanité

Image de la critique de L'Humanité

lundi 14 février 2022

Le cauchemar d’un État policier

Par Jean-Pierre Léonardini

Castellucci s’avance sans peur, jusqu’à fomenter l’effroi. On le sait homme de visions sans pareilles, inventeur de protocoles oculaires et sonores énigmatiques, en un mot créateur de formes constamment inédites, qui étonnent au sens fort. C’est encore flagrant cette fois......

Lire l'article sur L'Humanité

Les Echos

Image de la critique de Les Echos

lundi 14 février 2022

« Bros » : le grand macabre policier de Romeo Castellucci

Par Philippe Chevilley

Le metteur en scène italien convoque une trentaine d'acteurs déguisés en policiers de films muets pour un étrange ballet désaccordé dirigé à l'oreillette. Déluges d'images, de sons et de symboles, prophéties et scènes de tortures… Un spectacle volontiers grandiloquent et énigmatique qui questionne les pulsions morbides et sécuritaires de la société. A découvrir à la MC93....

Lire l'article sur Les Echos

Un Fauteuil pour l'orchestre

Image de la critique de Un Fauteuil pour l'orchestre

lundi 14 février 2022

On ne va pas forcément voir ce que l’on a cru que l’on irait voir.

Par Emmanuelle Saulnier-Cassia

Comme toujours avec les créations de Romeo Castellucci, on sait d’avance que l’on va être dérangé, bousculé, éventuellement même manipulé. Comme souvent, quoi que l’on ait lu avant, et notamment l’éventuelle note d’intention du créateur italien, on ne va pas forcément voir ce que l’on a cru que l’on irait voir....

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'orchestre

El Pais

Image de la critique de El Pais

mardi 16 novembre 2021

Romeo Castellucci lanza a la policía al centro del teatro contemporáneo

Par Jacinto Antón

Cuando en Bros aparece en escena la treintena de policías que protagonizan el nuevo espectáculo de Romeo Castellucci, el espectador esboza una sonrisa. Van uniformados como los agentes típicos estadounidenses, parecen salidos de Área 12, Canción triste de Hill Street o Distrito Apache, pero también recuerdan al policía de Village People (Victor Willis) y, su movimiento coral de tropa, a los Keystone Cops de Mack Sennett, la cómica patrulla del ci...

Lire l'article sur El Pais

Loading…
Loading the web debug toolbar…
Attempt #